> > Erik Orsenna, Parrain de StMichel-Virbac

Parrain de StMichel-Virbac

Erik Orsenna

Episode #4 Erik Orsenna : De la passion à l'écriture

07.07.2015
Agrandir

L’académicien va suivre JP et relater les différentes étapes du projet Vendée Globe, de la construction du bateau jusqu’à l’arrivée du Tour du Monde. L’écrivain, passionné par la mer et les voyages, suit Jean-Pierre depuis la construction de l’Immola StMichel-Virbac.

Erik Orsenna : « Je suis l’œil, l’oreille et la plume. Je vais suivre toutes les aventures de Jean-Pierre et de son bateau depuis le début jusqu’à la fin du projet, c’est-à-dire bien après le Vendée Globe. Ce qu’il y a de formidable dans un bateau, c’est qu’il explose toutes les possibilités du possible en étant respectueux des deux immenses forces : la mer et le vent.»

 

Qui es-tu Erik Orsenna ?
 

« Je suis né à Paris, le 22 mars 1947 (de mon vrai nom Eric Arnoult), d'une famille où l'on trouve des banquiers saumurois, des paysans luxembourgeois et une papetière cubaine. Après des études de philosophie et de sciences politiques, je choisis l'économie. De retour d'Angleterre (London School of Economics), je publie mon premier roman en même temps que je deviens docteur d'État. Je prends pour pseudonyme Orsenna, le nom de la vieille ville du Rivage des Syrtes, de Julien Gracq.

 

Suivent onze années de recherche et d'enseignement dans le domaine de la finance internationale et de l'économie du développement (Université de Paris I’École normale supérieure). En 1981, Jean-Pierre Cot, ministre de la Coopération, m'appelle à son cabinet. Je m'y occuperai des matières premières et des négociations multilatérales. Deux ans plus tard, je rejoins l'Élysée en tant que conseiller culturel (et rédacteur des ébauches de discours subalternes). Dans les années 1990, auprès de Roland Dumas, ministre des Affaires étrangères, je traiterai de la démocratisation en Afrique et des relations entre l'Europe du Sud et le Maghreb. Entre-temps, j'ai quitté l'Université pour entrer, en décembre 1985, au Conseil d'État. Conseiller d'État depuis juillet 2000, je suis actuellement Conseiller d’État honoraire.

 

J’ai toujours voulu avoir un autre métier que l'écriture, d'abord pour être libre de donner le temps qu'il faut au livre. Le livre doit être le lieu de la liberté. J'écris chaque matin, pendant deux heures. Restent vingt-deux heures, largement de quoi s'occuper. Mes autres métiers me renseignent sur l'univers.»

 

Partenaires Titres

St-Michel Virbac

Partenaire Historique

Paprec

Partenaires Officiels

ABC Paprec Conseil générale des Alpes Maritimes

inscrivez vous à la newsletter

 
[ Pour se désabonner ]

Téléchargez l'application Jean-pierre Dick