> > "Nous n'avons pas dit notre dernier mot"

"Nous n'avons pas dit notre dernier mot"

08.08.17 Jean-Pierre Dick et Yann Eliès ont contourné vers 11h30 (heure française) ce mardi le mythique phare du Fastnet (Irlande) en 3ème position. Le duo à bord de StMichel-Virbac a pris une option ouest payante au passage des Iles Scilly qui leur a permis de remonter la flotte et revenir dans le peloton de tête. Ils abordent désormais la seconde partie de la Rolex Fastnet Race avec au programme une longue descente au portant jusqu'à la ligne d'arrivée à Plymouth. Au classement de 16h, le duo à bord de StMichel-Virbac progressait en 2ème position à plus de 15 noeuds. Ils devraient franchir la ligne d'arrivée en fin de nuit prochaine.

Comment s'est passée votre première partie de course ? 
JP Dick : « C'est une course physique ! On a optionné un peu en passant à l'Ouest des îles Scilly alors que les autres Imoca ont pris la route entre l'Angleterre et le DST (dispositif de séparation de trafics). Ce décalage s'est révélé payant ce matin car il y a eu moins de vent sous le vent de l'Irlande ce qui a ralenti la progression des bateaux devant. Nous avons ainsi réussi à revenir au contact ! C'était la bonne surprise matinale. »

Quelles sont vos impressions au passage du Fastnet ?
JP Dick : « Le passage du Fastnet est toujours très sympa, malheureusement nous n'avons pas eu beaucoup de vent quand on est passé. Le bateau s'est un peu arrêté juste avant le Fastnet et dès qu'on a passé le célèbre phare, le vent est revenu, on a pu envoyer le spi assez rapidement. C'était un beau moment, on a bien pu voir le phare, tous les cailloux, toutes les mouettes sur chaque rocher. »

Quelle est la situation actuelle ? 
JP Dick : « Nous naviguons actuellement au contact avec Generali et Initiatives Cœur pour la descente. SMA est parti assez loin en tête, nous savions que nous serions défavorisés dans ces conditions de près. La satisfaction est d'être le premier des foilers.
On va essayer de se refaire au portant, on va revenir avec un peu plus de vent, StMichel-Virbac est plus véloce à ces allures-là. Nous n'avons pas dit notre dernier mot pour la première place ! Si nous conservons la deuxième ce serait déjà une belle réussite. Nous devrions arriver en fin de nuit à Plymouth. »

Partenaires Titres

St-Michel Virbac

Partenaire Historique

Paprec

Partenaires Officiels

ABC Paprec Conseil générale des Alpes Maritimes