Le lexique de la Voile

Comme tous les sports, la voile a son propre vocabulaire. Pour vous faciliter la lecture des news et l'écoute des vacations, voici la définition des principaux termes…

A

Abattre : Tirer sur la barre pour éloigner le bateau de la direction du vent (contraire de lofer).

Adonner : S'agissant du vent, cela signifie qu'il change de direction pour devenir plus favorable par rapport à la route souhaitée. Le voilier change donc d'allure ou de cap. Contraire de refuser.

Affaler :
Descendre les voiles.

Alizé : vent des régions intertropicales soufflant d'est en ouest de façon régulière. Dans l'hémisphère nord, il souffle du nord-est vers le sud-ouest, dans l'hémisphère sud du sud-est vers le nord-ouest.

Amure :
Définit le point bas le plus avancé de la voile. Donne aussi le côté d'où vient le vent. Bâbord ou tribord. Exemple : bâbord amure = le vent vient de la gauche.

Anticyclone
: Centre des hautes pressions atmosphériques.

Au près : Allure du bateau lorsqu'il remonte au plus près du vent.

Au vent : Se dit de tout élément placé le plus près du vent.

B

Bâbord : Désigne le coté gauche d'un navire dans le sens de la marche avant.

Barre de flèche :
Elément constitutif du gréement situé de part et d'autre du mât, servant à écarter les haubans.

Bôme :
Pièce longitudinale maintenant la partie inférieure de la grand-voile.

Border : Tirer sur une écoute pour ramener la voile plus près de l'axe du bateau.

Bordure anticyclonique : excroissance d'un anticyclone dans lequel les vents son très faibles, voir nuls.

Bords :
"Tirer des bords" ou "louvoyer": naviguer en zigzag de part et d'autre de la direction du vent.

C

Cap : direction du bateau par rapport au nord, il est gradué de 0 à 360.

Chandeliers : Tubes métalliques supportant les filins destinés à éviter une chute à la mer.

Choquer : Action de relâcher une écoute, afin d'éloigner la voile de l'axe du bateau. (Contraire de border).

Cockpit : Situé sur le pont arrière. Endroit où l'on barre le bateau.

Crash Box : Pain de mousse enrobé de carbone qui protège l'étrave à l'avant.

D

Dépression : Centre des basses pressions atmosphériques

Drisse : Cordage destiné à l'installation d'une voile. Sert à "hisser" la voile. Chaque voile possède sa propre drisse.

Dévent : une zone coupée du vent à cause de la terre ou d'un voilier

E

Ecoute : Cordage amarré au point d'écoute d'une voile et servant à la régler.

Empanner :
Changer d'amure (bord au vent du bateau) en passant par le vent arrière. C'est une manœuvre assez risquée car la bôme a tendance à passer brutalement d'un côté à l'autre et le spi à s'emmêler.

Etai :
Câble d'acier tendu dans le sens longitudinal du navire, entre le pont et la tête de mât, sur lequel on envoie les voiles d'avant. Il sert également à maintenir le mât.

Etrave : avant du bateau.

F

Faseyer : se dit d'une voile insuffisamment bordée dans une allure de près ou lorsque le voilier est face au vent.

Filière : Filin horizontal passant dans les chandeliers servant de garde-fou.

Front chaud : avant d'une dépression caractérisé par l'arrivée de la pluie et une rotation du vent vers le sud (contraire dans l'hémisphère sud).

Front froid : arrière d'une dépression caractérisé par un vent instable, un ciel de traine, une mer est hachée et une rotation du vent vers le nord.

G

Génois : Voile d'avant de grande surface.

Gîte :
Angle d'inclinaison du navire sous l'effet du vent ou des poids embarqués à bord.

Grain
: Coup de vent brusque et violent momentané.

Grand voile
: Voile principale du bateau, à l'arrière du mât.

Gréement :
Ensemble des éléments sur lesquels sont établies les voiles.

H

Hauban : Câble assurant le maintien et la rigidité du mât.

L

Lattes : Pièce de carbone servant à renforcer une voile (foc ou grand-voile).

Lofer : Pousser la barre pour rapprocher le voilier du lit du vent (contraire d'abattre).

Louvoyer : Courir des bordées successives en présentant au vent tantôt un coté du navire tantôt l'autre. (Tracer des zigzags afin de remonter au vent).

M

Matossage : déplacement le matériel à bord pour maintenir le bateau à plat et augmenter sa puissance.

Mille : Unité de mesure : 1 mille marin = 1852 mètres

N

Nœud : Unité de vitesse d'un navire qui vaut un mille marin à l'heure, soit 1,852 mètre/heure.

P

« Partir au tas »: Partir en « vrac », soit à l'abattée, soit au lof. C'est le plus souvent dû à une configuration de voile poussée trop loin ou à une panne de pilote par exemple. C'est une sortie de route.

Prendre un ris :
Action de réduire la surface d'une voile.

R

Refuser : se dit du vent lorsqu'il s'oppose à la progression du voilier en lui faisant prendre une allure plus proche du vent.

Roulis
: Oscillations latérales d'un navire.

S

Safran : Partie immergée du gouvernail.

Solent : Petite voile d'avant.

Spinnaker (spi) : Grande voile d'avant qui s'utilise au vent arrière. Forme une boule

T

Tableau : partie arrière du bateau

Tangon
: Long espar placé transversalement en dehors du navire pour mettre en place le spi.

Tirer des bords
: Faire un parcours en zig-zag pour rejoindre un point situé face au vent.

Tourmentin : Le plus petit des focs. Voile utilisée uniquement dans la tempête.

Tribord : Partie du navire situé à droite en regardant vers l'avant.

V

Vent arrière : Allure où le bateau reçoit le vent de son arrière.

Virement de bord
: Action de virer de bord. Changer de route

W

Winch : Treuil permettant de tendre les cordages (aussi appelé "moulin à café" en raison de sa forme).