Une préparation physique minutieuse

La forme... et le fond

« L'expérience compte beaucoup pour une course aussi longue et difficile que le Vendée Globe. S'il y a une leçon que je peux retenir de mes deux premières participations, c'est l'importance absolue d'être en pleine forme physique. Pas à court terme, comme pour un sprint, mais foncièrement, pour cette épreuve de fond qui dure trois mois. Dans des conditions parfois extrêmes, le moral, la confiance en soi, la résistance à l'adversité dépendent de la capacité physique à résister à des agressions répétées. Quand on est au top de sa forme, on parvient à gérer plus calmement l'imprévu, à traiter plus rationnellement les difficultés. Lors de mon dernier Vendée Globe, après trois jours de course dans des conditions extrêmes, j'étais en tête malgré mon mal de mer, car j'étais affuté physiquement. »

« Je nage tous les jours »

J'ai retenu la leçon et depuis, j'ai effectué régulièrement une double préparation physique : un travail fondamental bien sûr, mais aussi des entraînements adaptés à l'effort spécifique de la course au large. Du point de vue foncier, j'entretiens quotidiennement ma condition physique en nageant avec des triathlètes, et je réalise régulièrement des stages personnalisés au Creps de Boulouris, à Saint Raphaël, avec mon préparateur Jean Sengès.


Une préparation physique spécifique

J'ai également pris en compte l'effort spécifique à la course au large, et notamment le fait de devoir vivre et soulever des charges en constant déséquilibre. En effet, à bord de Virbac-Paprec 3, je dois sans cesse adapter ma posture pour compenser la gite du bateau et les mouvements des vagues, et j'ai à réaliser des manœuvres dans cet environnement instable. Lorsque je porte les
voiles ou que je déplace le matériel embarqué, ce qui est fréquent, je soulève des poids importants dans des postures peu ergonomiques et en déséquilibre permanent. Pour éviter les blessures et ne pas souffrir d'éventuels "faux mouvements", je travaille donc particulièrement le gainage des lombaires et des abdominaux, ainsi que la gestion de l'équilibre. Mon entraînement comporte des exercices sur les déplacements et les efforts de manipulation de charges sur des appuis instables.